Mode de vieMondenourriture

Une hirondelle ne fait pas le printemps

La mission du Groupe d'étude sur les maladies hépatiques avancées est de devenir le premier centre d'épidémiologie, de recherche clinique, translationnelle et de traitement des maladies hépatiques avancées, de la cirrhose et de l'hypertension portale au monde. De plus, la mission est d'encadrer et d'éduquer les cliniciens-chercheurs dans le domaine de l'hépatologie.

Veuillez faire attention, il ne s'agit que d'un contenu factice, pas de faits réels sur la médecine.

Le groupe fait partie des programmes Hepatic Vascular Cell Signaling Lab et Hepatocellular Carcinoma Lab, une initiative majeure impliquant une collaboration avec des scientifiques pour établir une recherche translationnelle.Les activités du groupe d'étude sur les maladies hépatiques avancées s'étendent de la recherche basée sur la population qui utilise les vastes ressources de le projet d'épidémiologie de Rochester à la physiopathologie endothéliale vasculaire. Les domaines de recherche supplémentaires comprennent le développement de nouveaux outils de diagnostic, la conduite d'essais cliniques thérapeutiques et la recherche sur les services de santé, y compris l'analyse économique et l'évaluation de la qualité de vie liée à la santé. [/ Padding]

Programmes Carcinoma Lab

  1. Comprendre les mécanismes moléculaires et physiologiques impliqués dans la cirrhose et l'hypertension portale.
  2. Comprendre les mécanismes qui sous-tendent la cirrhose et l'hypertension portale en intégrant la science fondamentale et les programmes de recherche clinique.
  3. Développer et valider des outils de diagnostic non invasifs pour évaluer et quantifier la gravité de la fibrose hépatique et de l'hypertension portale.
  4. Développer et tester de nouvelles options de traitement pour les patients atteints de cirrhose, de varices œsophagiennes, d'ascite, d'encéphalopathie hépatique, de carcinome hépatocellulaire, de syndrome hépatorénal, de syndrome hépatopulmonaire, d'hypertension portopulmonaire, d'hépatite alcoolique, d'insuffisance hépatique aiguë, de syndrome de Budd-Chiari, de télangiectasie hémorragique héréditaire et de foie polycystectique hémorragique héréditaire maladie.
  5. Former les stagiaires en gastro-entérologie, les stagiaires en chirurgie et les stagiaires postdoctoraux dans le domaine de l'hépatologie.
  6. Éduquer les patients, les médecins en exercice et les enquêteurs sur les maladies hépatiques avancées, y compris la cirrhose et l'hypertension portale.

C'est avec des émotions vraiment mitigées que j'annonce le départ de Philip E. Bourne Philip E. Bourne

C'est avec des émotions vraiment partagées que j'annonce le départ de Philip E. Bourne, Ph.D., qui quittera son poste de premier directeur associé pour la science des données du NIH pour devenir la chaire Stephenson de la science des données, directeur de la science des données Institut et professeur au Département de génie biomédical de l'Université de Virginie, Charlottesville. Je suis heureux que Phil ait cette opportunité exceptionnelle, et je sais que les UVA seront bien servis par ses connaissances approfondies en science des données. Dans le même temps, je suis attristé que le NIH perde ses prouesses et sa passion pour s'attaquer aux opportunités et aux défis de notre entreprise de recherche biomédicale de plus en plus axée sur les données.

Le groupe fait partie de l'Hepatic Vascul

Phil restera au NIH jusqu'au 30 avril 2017, et Patricia Flatley Brennan, RN, Ph.D., directrice de la Bibliothèque nationale de médecine, occupera le poste de directrice associée intérimaire pour la science des données jusqu'à ce qu'une nouvelle nomination soit prise. Le groupe fait partie des programmes Hepatic Vascular Cell Signaling Lab et Hepatocellular Carcinoma Lab, une initiative majeure impliquant une collaboration avec des scientifiques pour établir une recherche translationnelle.Les activités du groupe d'étude sur les maladies hépatiques avancées s'étendent de la recherche basée sur la population qui utilise les vastes ressources de le projet d'épidémiologie de Rochester à la physiopathologie endothéliale vasculaire. La mission du Groupe d'étude sur les maladies hépatiques avancées est de devenir le premier centre d'épidémiologie, de recherche clinique, translationnelle et de traitement des maladies hépatiques avancées, de la cirrhose et de l'hypertension portale au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page